acd'abus !

La vie en France vue par le gecko
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La moralisation : quelle bonne blague !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 376
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 72
Localisation : languedoc-roussillon

01062017
MessageLa moralisation : quelle bonne blague !

Proposée par ceux qui sont englués et par d'autres qui seront bientôt cités !
Cette moralisation sera étonnante ou une façade de la continuité !
Pourquoi ne pas demander à un malade de prescrire son traitement ! !
Comment interdire les emplois favorisés, familiaux ou de copinages....?
Alors comment demander à tous ces voyous de respecter la loi!
Il y a les banques, les assurances et les avocats au service de ces politicards véreux !
L'affaire Ferrand est un modèle de la mystification des règles et de la loi !
Bien sur, avant tout était permis pour ces corrompus .......
Bien sur, tous mettaient la main dans le pot de confiture...
Alors , ils sont étonnés de se retrouver accusés de pourris....
Et pourtant, ils le sont et leur réaction est pitoyable ..
Mais on a les élus que nous méritons puisque nous votons pour eux...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legeckolibre.forumactif.com

 Sujets similaires

-
» blague courte mais tellement bonne !
» Kinder nous a fait une bonne blague
» quelle bonne marque de fusil pas trop cher
» Des pierres pour trouver l'amour, est-ce si efficace ?
» Bon Vendredi
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La moralisation : quelle bonne blague ! :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

La moralisation : quelle bonne blague !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
acd'abus ! :: Avant de partir :: retour sur l'actualité-
Sauter vers: